Actualités

Hôtel Appia, Paris

Et si on allait à Paris cet été ?

Cette année, beaucoup de Français choisiront de passer leurs vacances en France. Et pourquoi pas à Paris ? Privée de ses visiteurs étrangers, la Ville Lumière s’offre tout à vous. L’occasion de visiter la capitale dans des conditions exceptionnelles !

Imaginez la tour Eiffel sans la queue phénoménale qui d’ordinaire se tortille à ses pieds. Imaginez les Champs-Élysées sans la foule habituelle des touristes étrangers. Ou encore le musée du Louvre sans les jeux de coudes pour se frayer un passage vers La Joconde.

Cet été, monuments, cafés, restaurants, boutiques, jardins, musées… sont à nouveau ouvert. À vous donc Paris et ses trésors ! Un Paris que les Parisiens ont déjà un peu déserté, mais où les visiteurs se font plus rares que d’ordinaire. Alors c’est le moment ou jamais de venir admirer la capitale, de profiter de ses rues et de ses quartiers. En un mot de venir sentir battre son cœur.

L’Arc de Triomphe, Montmartre, l’île de la Cité, le Marais, le canal Saint-Martin, les cafés mythiques de Saint-Germain-des-Prés, les croisières sur la Seine : tous les incontournables sont à portée de main.

Mais, Covid oblige, de nouvelles règles de visite s’imposent. La nécessaire distanciation physique notamment peut impliquer de limiter le nombre de personnes présentes simultanément. Des parcours pour éviter les croisements ont également été imaginés. Résultat : jamais visiter un monument ou un musée parisien n’a été aussi confortable !

Seule contrepartie : il faut réserver. Mais pas de panique, l’hôtel Appia est là pour vous aider à préparer et organiser votre escapade parisienne.

En prime : jusqu’au 31 août, pour tout séjour supérieur ou égal à 3 nuits, bénéficiez d’une réduction de 25 % sur votre réservation à l’hôtel Appia Lafayette.

Crédit photo : Daria Shevtsova provenant de Pexels

La Philharmonie de Paris s’invite chez vous

« Si tu ne viens pas à la musique, la musique viendra à toi. » Depuis le confinement, chaque soir, la Philharmonie de Paris met en ligne sur son site un concert live. Et vous donne accès gratuitement à son catalogue, soit des centaines de concerts présentés en intégralité ! Un beau cadeau pour les mélomanes.

La Philharmonie de Paris désigne à la fois une institution et une salle de concerts inaugurée en 2015. Elle comprend également la Cité de la musique de la Villette, espace de pratique et de concerts ouvert en 1995. La Cité de la musique abrite également le musée de la Musique ainsi qu’une médiathèque.

La Philharmonie de Paris se veut un lieu de rencontre pour tous les amoureux de la musique, quelle qu’elle soit. Elle accueille chaque année de nombreux festivals. Jazz, musiques actuelles, concerts classiques : tous les genres y ont leur place !

Crise sanitaire oblige, la Philharmonie a dû fermer ses portes et annuler ses concerts. Pas question pour autant de priver les amateurs de beaux moments de musique. Ainsi chaque soir à 20h30, la Philharmonie propose « le concert du jour ». Très variée, la programmation puise dans les archives de la Philharmonie. Beethoven, Mozart, Ravel s’invitent dans votre salon, interprétés par des musiciens d’exception dans une salle d’exception.

Vous avez manqué votre rendez-vous musical quotidien ? Pas de panique, ces enregistrements sont disponibles plusieurs jours. Le site propose aussi des vidéos d’entretiens enregistrés à la Philharmonie de Paris, des documentaires, des livres, des ressources destinées au jeune public…

Pour que la musique continue d’enchanter vos journées et vos soirées, direction le site de la Philharmonie.

Crédit photo : Gala 15-01-2015-Grande salle Pierre Boulez © William Beaucardet

Les jeux de piste à Montmartre, une façon originale et ludique de découvrir Paris

En mai, restons solidaires ! À l’heure du déconfinement, plus que jamais, participons ensemble à limiter la propagation du Covid-19. La situation sanitaire requiert encore prudence et restrictions dans les déplacements. Mais rien de vous empêche de rêver à ce que vous pourrez faire lorsque Paris s’ouvrira à nouveau aux visiteurs. Un jeu de piste dans Montmartre par exemple ?

Visite insolite pour un grand classique ! Montmartre est un incontournable de tout séjour parisien. Pour pimenter la visite, que diriez-vous de vous lancer dans un jeu de piste géant ?

La formule a vraiment tout pour plaire. Primo, elle s’adresse à tous les publics (vos enfants vont adorer). Deuxio, elle permet de découvrir les monuments mythiques du quartier mais aussi des coins moins connus. Et surtout elle offre un excellent moment de divertissement ! Muni d’une sacoche truffée d’accessoires et d’un road book, chaque groupe s’élance pour 2 à 3 h de jeu. Prêt à faire chauffer méninges et mollets ?

La Cachette de Paris par exemple propose quatre parcours différents, à choisir en fonction de l’âge des participants. Tous vous conduiront dans les rues de Montmartre à la recherche d’indices. L’objectif ? Résoudre l’énigme exposée en début de jeu.

Les apprentis enquêteurs pourront également exercer leur talent avec « Mystère à Montmartre », un autre jeu de piste orchestré par l’équipe de Qui veut pister ?

Les jeux de pistes dans Paris sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. N’hésitez pas néanmoins à consulter les sites www.lacachettedeparis.fr/jeu-de-piste et www.quiveutpisterparis.com pour glaner toutes les infos utiles. Et repérer l’aventure à noter dans votre « to do list » post-pandémie !

Choco-Story, le musée du Chocolat et ses ateliers

Idée sortie post-confinement : Choco-Story. Dans ce musée, c’est lui le roi : le chocolat ! Craquant, fondant, en tablette, en bonbons, en pâte à tartiner, noir, au lait, blanc ou même rouge, il se décline de mille et une manières. À visiter dès que la situation sanitaire le permettra ! En attendant, voici un petit avant-goût pour vous mettre l’eau à la bouche.

Les gourmands vont adorer, les autres auront du mal à résister. Mais patience.

L’idée de ce musée du Chocolat est avant tout de faire découvrir au public l’histoire du cacao et du chocolat. Ainsi, de salle en salle, vous apprendrez tout sur son origine et son évolution, sur les méthodes de fabrication, les ingrédients utilisés.

Les deux premières parties s’apparentent donc à un véritable voyage dans le temps qui vous entraîne sur les traces des Mayas, de Christophe Colomb et jusqu’à nos jours.

Place ensuite à la pratique au centre de démonstration. Là, des chocolatiers experts vous livrent tous leurs secrets de fabrication. Et cerise sur le gâteau : ils vous font goûter. Ici on peut déguster sans modération, tout se mange, sauf les sculptures !

Le musée expose en effet d’incroyables réalisations en chocolat pouvant atteindre 3 m de hauteur !

Enfin, pour une immersion encore plus totale, inscrivez-vous donc aux ateliers organisés toute l’année. Accompagné par un chocolatier, vous y réaliserez vos propres créations. Miam !

Au sortir du confinement, venez vous régaler de chocolat à Choco-Story, boulevard de Bonne-Nouvelle, à quelques rues seulement de l’hôtel Appia Lafayette.

Turner illumine le musée Jacquemart-André

C’est l’événement du printemps au musée Jacquemart-André : une rétrospective consacrée à Turner. Du 13 mars au 20 juillet seront exposées une partie des peintures et aquarelles du maître, issues de la prestigieuse collection de la TATE Britain de Londres. L’occasion de découvrir une facette plus intime de l’artiste.

Et si vous apportiez une petite touche british à votre séjour parisien ? Pour cela, pas besoin de traverser la Manche, il vous suffit de mettre le cap vers le musée Jacquemart-André. Vous y attend une exposition de 60 aquarelles et quelque 10 peintures à l’huile, toutes signées du plus grand représentant de l’âge d’or de l’aquarelle anglaise.

Ces œuvres ont une particularité. Elles proviennent du fonds privé de l’artiste, qui fut légué à la nation britannique à sa mort en 1856. Ce fonds exceptionnel comprend un grand nombre de réalisations (peintures, études, dessins, ébauches, aquarelles…) faites pour le propre plaisir de l’artiste. Ces productions, non destinées à la vente, nous révèlent ainsi une œuvre très personnelle, empreinte de spontanéité, d’expressivité qui nous en dit beaucoup sur la vraie nature de Turner. Petit bonus : certaines de ces œuvres n’ont jamais été présentées en France.

Le musée Jacquemart-André a choisi de mettre l’aquarelle à l’honneur. Cette technique fut pour Joseph Mallord William Turner un véritable champ d’exploration qui a sans conteste influencé son évolution artistique et sa propre technique.

Au fil du parcours, chronologique, laissez-vous envoûter par les effets de lumières, les jeux de transparence sur les paysages anglais ou les lagunes vénitiennes ; laissez-vous surprendre par la modernité de ce grand peintre romantique.

Découvrez la rétrospective « Turner, peintures et aquarelles » au musée Jacquemart-André. Toutes les informations utiles sont sur le site : www.musee-jacquemart-andre.com

Crédit Photo : musée Jacquemart-André

Expo « De l’amour » au Palais de la Découverte

Chic, c’est la Saint-Valentin ! Et s’il est une expo de circonstance, c’est bien celle du Palais de la Découverte. Intitulée « De l’amour », elle vous invite à questionner ce sentiment mystérieux qui occupe une si grande place dans nos vies. À découvrir à deux bien sûr, le 14 février ou un autre jour : l’expo reste visible jusqu’au 30 août !

Qu’est-ce que l’amour ? Vaste et grande question à laquelle le Palais de la Découverte tente de répondre au fil de ses deux galeries thématiques.

Au programme de votre déambulation, des jeux participatifs, des supports multimédias et des installations spectaculaires. Le tout ayant pour objectif de vous faire voyager à travers les travaux scientifiques contemporains sur le sujet, en biologie, neurosciences, psychologie, sociologie, anthropologie. Sans oublier l’art, évidemment, et toutes ses expressions.

Première étape : la galerie des attachements. Saviez-vous que là où le français n’utilise qu’un seul terme, « amour », le grec utilise quatre mots ? Érōs, le désir, la passion charnelle ; storgê, l’amour familial ; agapē, l’amour désintéressé et philía, l’amitié, le lien social. Il vous sera alors proposé d’analyser un ensemble d’objets, de situations, de poèmes, de citations, d’images… au prisme de ces quatre mots. Avec en caution, les dernières recherches scientifiques sur ce thème.

Deuxième étape : la galerie des sciences, où il sera question de molécules, d’hormones, de circuits neuronaux. Mais pas seulement. Ici, neuroscientifiques, sociologues, sexologues, psychanalystes et philosophes se penchent sur sept questions éclectiques qui vont de « Amours en ligne » à « L’art d’aimer les autres » en passant par « Comment se fabrique la sexualité ? »

En février, faites battre vos cœurs à l’unisson au Palais de la Découverte !

Crédit photo : ® N Breton

Nuit de la lecture 2020

La lecture, activité solitaire ? La 4e Nuit de la lecture entend bien vous prouver le contraire ! Placée sous le signe du partage, cette nouvelle édition invite toutes et tous à se réunir le 18 janvier 2020 pour un moment festif autour des livres. Et quoi de mieux que les bibliothèques et les librairies pour accueillir tout ce petit monde ?

Quel lecteur êtes-vous ? Acharné ou occasionnel ? Quel genre vous passionne ? Roman noir, histoire d’amour, récit fantastique, BD, périodique ? Quel est votre support fétiche : le papier ou le numérique ? Et si vous profitiez de votre séjour parisien pour aller parler lecture et surtout passer un bon moment en bonne compagnie ?

Rendez-vous vous est donné le samedi 18 janvier dans les bibliothèques et les librairies. À Paris, mais aussi partout en France et même à l’étranger. Elles vous ont préparé une multitude d’animations et d’activités : lectures à voix haute, jeux d’évasion, ateliers en pyjama ou en musique, débats, rencontres avec des auteurs, illustrateurs, conteurs… Il y en a pour tous les goûts, pour tous les âges. Car l’idée de cette belle manifestation est de réunir un public très large et très varié, incluant aussi ceux qui ne sont pas familiers des livres et de la lecture.

Vous qui séjournez à l’hôtel Appia, ne manquez surtout pas la soirée spéciale Boris Vian, qui se tiendra le 18 janvier à la librairie de Paris, place Clichy. L’auteur de L’Écume des jours était un habitué des lieux. Au programme : des textes lus par des invités surprises, des voix fortes et des émotions…

Placez votre séjour parisien sous le signe du plaisir de lire ! Pour connaître le programme, consultez le site :
nuitdelalecture.culture.gouv.fr

Noël : quand Paris s’illumine…

À l’approche des fêtes de fin d’année, la Ville Lumière sort le grand jeu. Guirlandes scintillantes, pluie d’étoiles, sapins étincelants… Paris se parent de mille feux et devient à la nuit tombée le cadre d’une promenade enchanteresse. Au départ de l’hôtel Appia, laissez-vous entraîner pour une flânerie éblouissante !

Incontournables Grands Boulevards ! Situés à 20 minutes à pied de l’hôtel Appia, ils seront votre première étape. Si ces grandes artères méritent le détour pour leurs jolis décors lumineux, elles valent aussi bien sûr pour leurs grands magasins. Comment ne pas s’émerveiller devant leurs façades richement ornées et leurs splendides vitrines de Noël ?

Un peu plus loin, vos pas vous conduisent du côté de l’opéra Garnier, somptueusement illuminé, avant de vous mener sur la place Vendôme. Là une halte s’impose pour admirer ses atours lumineux et ses luxueuses vitrines. Une petite faim ? Le chalet de Noël du Ritz Paris installé sur la place comblera les papilles les plus délicates avec les créations du chef pâtissier du palace, François Perret.

Quittez ensuite la place et empruntez l’élégante rue du Faubourg-Saint-Honoré. Chaque année les rues du Faubourg revêtent un chatoyant décor, tout en finesse et harmonie. Chic et prestigieux, à l’image du quartier.

De là, vous êtes tout proche de l’avenue Montaigne, une autre artère célèbre pour ses illuminations et ses animations. Au programme cette année : décors féeriques, surprises gourmandes et ateliers créatifs.

Mais déjà vous voici au point d’orgue de votre balade : les Champs-Élysées ! Lancées le 24 novembre, les illuminations de la plus grande avenue du monde font scintiller de rouge la longue perspective. Un ravissement à consommer sans modération.

En décembre, partez à la découverte de Paris illuminé et laissez-vous gagner par la magie de Noël !

Hôtel Appia - Festival des lumières

Le Festival des lumières nous en met plein la vue

Face au succès de la première édition, le Festival des lumières du Jardin des Plantes de Paris ne pouvait que renouveler l’opération. De fait, la 2e édition se tiendra à partir du 18 novembre, avec un nouveau thème : Océan en voie d’illumination. Place donc aux majestueux ballets des animaux qui peuplent nos fonds marins.

Grandiose et féerique. Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le très joli spectacle lumineux orchestré par le Jardin des Plantes. Tout se passe à la nuit tombée, lorsque le ciel s’éteint. Aucune crainte de se perdre, le parcours est soigneusement préparé et balisé.

Tout débute place Valhubert par une promenade sur le littoral tropical suivie d’une plongée dans les mers chaudes. L’aventure se poursuit dans les profondeurs des abysses où vivent de mystérieuses et étranges créatures. Enfin c’est du côté des mers glacées des pôles que s’achève ce périple.

Et quel périple ! Au fil du parcours des dizaines de créatures lumineuses et colorées vous accompagnent, vous émerveillent, vous sensibilisent aussi à la fragilité des océans et la vulnérabilité de leurs habitants. Un parcours poétique et didactique donc, dont on retiendra surtout la magie.

À noter : compte tenu de la forte affluence attendue, l’achat et la réservation des billets se font en ligne exclusivement. Cela ne vous dispensera peut-être pas de faire la queue, mais devrait très certainement la réduire !

En 2018, l’événement avait attiré 370 000 visiteurs en deux mois. Serez-vous du nombre cette année ?

L’hôtel Appia vous donne rendez-vous au Jardin des Plantes pour une extraordinaire odyssée !

Credit : www.mnhn.fr

Hôtel Appia - Vendanges

C’est la Fête des vendanges à Montmartre !

Tous les ans, Montmartre organise sa traditionnelle Fête des vendanges ! Qui dit vendanges, dit vignes, raisin, vin, le tout arrosé d’une bonne dose de bonne humeur et de convivialité ! Du 9 au 13 octobre, mêlez-vous à cette joyeuse farandole qui célèbre cette année la cuvée des Couleurs. Garanti 100 % parisien et festif !

Début octobre, c’est dans le 18e arrondissement de Paris qu’il faut être. Durant quatre jours, la fête bat son plein dans les huit quartiers de l’arrondissement. Au programme : de la musique avec une ribambelle de concerts live gratuits, l’incontournable parcours de goût, un défilé de mode participatif, une course à pied nocturne et fluo, des spectacles, des balades, des visites, un pique-nique citoyen aux saveurs du monde, un grand bal…

Participer à la Fête des vendanges, c’est s’offrir une plongée dans le Paris authentique, partir à la découverte d’un des anciens faubourgs de la capitale à travers rues, jardins, lieux emblématiques. C’est aussi profiter pleinement des créations et des talents émergents de ce XXIe siècle : un mélange réussi entre passé et présent sublimé par une pétillante palette de couleurs ! Retrouvez-les ces couleurs au fil de vos déambulations, dans les vitrines des magasins, sur les marches de la butte Montmartre transformées pour l’occasion, et bien sûr dans les belles robes rouges et rosées de la cuvée 2018 du Clos Montmartre. Car n’oublions pas que c’est d’abord pour célébrer le petit vignoble de la Butte que chaque année, depuis 86 ans, habitants, Parisiens et visiteurs se retrouvent pour festoyer.

Cet automne, à Paris, l’hôtel Appia vous invite à découvrir la Fête des vendanges, le troisième événement de la capitale après Paris-Plage et l’opération Nuit Blanche ! À consommer sans modération !

Et si on allait à Paris cet été ?

Cette année, beaucoup de Français choisiront de passer leurs vacances en France. Et pourquoi pas à Paris ? Privée de ses visiteurs étrangers, la Ville Lumière s’offre tout à vous. L’occasion de visiter la capitale dans des conditions exceptionnelles ! Imaginez la tour Eiffel sans la queue phénoménale qui d’ordinaire se tortille à ses pieds. Imaginez les […]

Lire la suite